Vivre avec la douleur au quotidien.

Vous avez mal ? mais non n’y pensez pas ça passera !

Cette phrase tellement connue des malades chroniques, peu importe la pathologie chronique, la douleur n’est jamais vraiment considérée comme un problème physique et éventuellement que nous pourrions maitriser avec des traitements parfois aussi simple que de bouger un peu plus, ou faire un peu de piscine, n’importe quoi autre que « hum c’est dans votre tête, pensez-y moins vous verrez ça partira », ah ? décidément beaucoup de médecins n’ont jamais vécus de véritables douleurs pour dire cette bêtise à leurs patients souffrants.

Depuis les traitements de chimiothérapies reçus en 2013 et ma greffe de moelle la même année mon corps souffre, ce genre de douleur que même dans mes plus mauvais rêves je n’aurais pu imaginer exister AVANT tout ça. Pourtant quand j’en parle à mon hématologue, spécialiste des maladies graves touchants le sang, eh bien j’ai comme réponse « mais c’est normal, vous savez que ce n’est pas une grippe que vous avez eue », oui je suis d’accord, les douleurs viennent bien de ce cancer et de ses traitements, mais comment les prendre en charges ?

Dans un premier temps, tous les médecins sont gentils et semblent compréhensifs face à leurs patients et tentent à l’aide de médicaments, souvent forts et remplis d’effets secondaires de prendre le problème à bras le corps, mais hélas souvent sans succès, et c’est à ce moment là que tout se complique et que pratiquement l’ensemble de l’équipe médicale nous dis, mais voyez peut-être du coté de l’aide psychologiques pour vos douleurs. Et Tac dans la tête, quoi ? mais non j’ai mal aux jambes pas à la tête, j’ai mal au dos aussi, mais non c’est fini, la cortisone, les opiacés, les morphiniques n’ont pas marchés donc voilà ce sont des douleurs psychosomatiques.

C’est à ce moment que soit on tombe, soit on tente autres choses que la médecine allopathique. Mais surtout n’en parlez pas à vos médecins, ils risquent pour une partie d’entre eux, de se vexer, si eux ne peuvent pas vous soulager, eh bien personne ne le peut. C’est dans la tête n’oubliez pas, alors afin d’éviter les anti-dépresseurs à gogo et sombrer dans un monde de zombis en permanence ils existent des solutions au moins pour atténuer les douleurs quotidiennes des malades chroniques.

Les septiques seront peut-être confondus avec les effets positifs de certaines méthodes non traditionnelles, je n’entends par là, l’hypnose, la méditation, la relaxation, la sophrologie, l’EMDR, le yoga, la balnéothérapie, l’alimentation, bref on peut arriver à diminuer nos douleurs au quotidien je vous assure, les plantes peuvent aussi venir en aide. Le corps humain est complexe, mais il est plus ouvert que notre esprit face à certaines choses, écouter son corps afin de trouver ce qui nous fait du bien à nous mais pas forcément à notre voisin de chambre ce n’est pas toujours simple.

Attention, je ne dis pas de stopper les traitements allopathiques, s’ils fonctionnent prenez les, même si partout sur le net on nous culpabilise de prendre des traitements qui ont des effets secondaires qui peuvent nous mener à la mort, certainement, mais je vous assure que la douleur au quotidien peut aussi nous tuer.

Dans l’article ici on nous annonce que les futurs médecins recevront 20hrs de formation sur la douleur, honnêtement c’est bien, mais largement insuffisant pour comprendre ce que vivent les souffrants.

J’ai eu la chance d’être dans un service un peu ouvert ou certaines infirmières formées à l’hypnose thérapeutique m’ont offert leur aide et leur bienveillance, en écoutant d’abord ma souffrance et l’expression de ma douleur dans mon corps. Merci à elles.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :