Cancer, fibromyalgie, Syndrome de Gougerot, ostéoporose, sclérose en plaque …..

La multiplicité des maladies est de plus en plus fréquente chez bien des gens, mais pourquoi sommes-nous atteints de multiples maladies à un moment de notre existence, les maladies auto-immunes ont le vent en poulpe et surviennent de plus en plus souvent et chez de plus en plus de gens, serait-elles aujourd’hui devenues la réponse au « je ne sais pas » des spécialistes ? Je me pose sérieusement la question, depuis ma leucémie j’ai tout entendu, entre, le c’est une maladie rare qu’on n’arrive pas à identifier pour l’instant, le on va faire une PL (ponction lombaire) pour voir s’il ne trainerait pas un début de SP (sclérose en plaque) ou une maladie de Charcot, pourquoi pas ma foi.

Je me croyais seule dans ce cas, pour moi lorsque j’entendais le mot rare qui suivait le mot maladie on parlait forcément d’un groupe de personne atteinte d’un mal ressemblant mais d’un petit nombre de patient, or il n’en pas tout à fait le cas, en effet par exemple le syndrome de Gougerot-Sjrogren vous connaissez ? traité par le spécialiste en neurologie du département des maladies rares, et pourtant je n’ai jamais eu autant de facilité à trouver des gens atteints par cette maladie soit disant rare, qui au final ne l’est pas tellement.

On fait de plus en plus de recherche sur les différents symptômes et on nomme un mal qui répond au plus grands nombres de dysfonctionnements, en se gardant toute liberté de pouvoir par la suite dire, « ah mais non ce n’est pas cette maladie », et là hop on repart sur une série de test pouvant nous rapprocher un peu plus de la vraie maladie rare qu’on ne trouvera pas et qui finira par « avec le recul et les discussions entre médecins, nous pensons qu’une partie des symptômes sont psychosomatique, ou mieux dans votre tête », et là tout un monde vient de s’écrouler.

Une des problématiques de ce phénomène est qu’on se retrouve vite avec plusieurs diagnostiques sans vraiment avoir un véritable diagnostique et donc un semblant de traitement qui es susceptible ne pas faire son effet puisque le véritable problème reste pour les médecins, introuvable.

Nombreux sommes-nous à avoir plus d’une maladie de diagnostiquée, comment peut-on arriver à reprendre une vie normale avec dans l’ensemble de notre corps des dysfonctionnements constants. Tout cela viendrait de quoi ? notre alimentation ? oui certainement en partie, notre environnement ? oui certainement aussi en partie, de notre façon de vivre sans prendre le temps de se poser ? ah mais ça c’est certains, nombres de troubles sont issus de notre mode de vie, trop vite, trop intense, juste trop.  Il me parait impossible de n’émettre qu’une seule réponse claire à cette question, ce qui explique en partie aussi le manque de justesse et de précision des diagnostiques.

Plus je discute avec les gens, plus je me rends compte que c’est assez fréquent de développer plusieurs syndromes ou maladies en même temps, comme plusieurs symptômes sont imputables à plusieurs maladies on va au plus vite et on dit au patient c’est une fibro avec un rhumatisme et surement un Gougerot, comme ça on risque moins de passer à côté. Mais comment faire pour avoir un traitement juste ? moi je dis écouter votre corps et essayé de comprendre comment il fonctionne face à tout ce que vous prenez et n’hésitez pas à dire au médecin, ceci ne me sert à rien, je veux qu’on le retire.

Cette semaine j’ai rendez-vous avec un grand spécialiste, neurologue spécialisé en maladies inflammatoires, j’ai hâte de voir ce qu’il va me dire, et me proposer, en espérant tellement que cette fois-ci il y ait un vrai constat avec une probable solution fonctionnelle.

A votre avis, cette multiplication des maladies chez une même personne viendrait de quoi ???

2 commentaires sur “Cancer, fibromyalgie, Syndrome de Gougerot, ostéoporose, sclérose en plaque …..

  1. Parce que nois avons séparé le.corps en sections. Les médecins sont des.specialistes de « bouts de corps ». Nous ne sommes plus un tout!
    Ensuite: Il fut un temps où on nous apprenait à être d’abord en paix avec soit même maintenant on nous apprend à être performant.
    Être malade dévié tu une normalité, une banalité contrees5par des médicaments et rarement un médecin va suggérer une vraie bonne thérapie.
    Une.cure de larme, pas de découragement mais de nettoyage de l’âme. Bref il y a nombre de raisons, mais il me semble évident que la solution n’est pas que médicale. Elle passe par la responsabilité de chacun a.prendre soin de soi et l’acceptation d’avoir été trop loin dans notre tolérance ( volontairement ou involontairement )

    Bon je quitte le site pour gérer la migraine qui menace de me voler ma journée.

    J'aime

    • Mais oui tu as tout à fait raison des docteurs de petits bouts exactement ça. Eh oui aussi on se doit envers soi-même de trouver une paix en soi, de trouver la porte de l’apaisement qui est en nous je suis bien d’accord avec toi . bon repos et débarrasse toi de cette migraine 😦

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :