Canicule et vacances finies

Et voilà toute bonne chose ayant une fin, nous étions cette dernière semaine en vacances, je suis en effet partie avec mes filles en camping, camping en chalet, ma santé ne me permettant plus de partir sous tente, bien que j’aurais préférée ça au chalet mais bon on s’adapte.

Durant cette semaine qui promettait d’être agréable , camping au bord de l’eau avec activités sympas pour les filles, mais la vie étant ce qu’elle est tout ne s’est pas déroulé comme prévu, tout d’abord on prend possession de notre chalet et oh surprise , il est hyper sale 😦 bon on garde le sourire et on le rend propre c’est tout pas bien grave. On s’installe et on profite juste de la tranquillité du lieu (nous sommes en Lorraine pas trop loin de chez nous), pas de bruit durant quelques minutes et hop un groupe de jeunes mettent la musique (musique enfin faut le dire vite, plus du boum boum) hyper forte histoire de faire savoir à tous qu’ils sont là et que nous ne dormirons pas ce soir là.

Justement nous avions choisi cette semaine précisément parce que ce soir là, il était prévu un gros feu d’artifice avec activités sur la plage, bref nous partons à 18h30 pour manger un bout sur la plage et voir un peu ce qui s’y passe, bah en fait à part de la musique allemande qui ne plaît pas du tout à mes deux ados, il n’y a rien , donc on passe à table sur des tables salles et nous mangeons de la bonne flam (genre de pizza avec crème et lardons) au demeurant assez bonnes, et nous ne savons plus quoi faire de notre temps.

En vrai aucune activité d’organisé, donc on retourne lentement dans notre chalet avec de la musique non moins plate que l’autre de la plage et on attend que le temps du feu d’artifice arrive, et juste comme la nuit tombe sur l’étang ou sera lancé le feu, un orage mais pas un petit un énorme se pointe au loin avec éclairs en quantité, du coup pas de feu qui démarre, je crois que les organisateurs se pose la question est-ce que l’on tire ou pas, hum tellement de réflexion n’est pas toujours bon, une heure plus tard que prévu ils décident de le tirer, et paf au bout de quelques minutes ce qui devait arriver arriva, l’orage avec ces trombes d’eaux et une plage qui se vide de ses visiteurs.

Bref après l’orage vers minuit ils ont quand même terminer de lancer ce magnifique feu avec nettement moins de monde et des gens comme nous qui sont restés dans leur chalet pour regarder par les fenêtres ce beau et majestueux feu. Cette première soirée longue allait donner le ton à cette semaine de vacance plutôt longue et plate.

Aucune activité aquatique possible en matinée sauf baignade, non on considère que c’est préférable de faire kayak ou pédalo l’après-midi avec je précise deux pédalos et pas beaucoup plus de kayak pour une soixantaine d’hébergement sans compter les gens en tentes, bravo pour cette semaine de canicule (41° en milieu de journée) aller sur le lac est top pour les insolations, et encore impossible lorsque les locations de ce peu de matériel est laissé aux mêmes tout l’après midi bravo l’organisation.

J’avais bêtement choisi ce camping en étant consciente qu’il n’y avait pas de wi-fi, je me suis dis que pour forcer les filles à sortir « jouer » dehors ce serait plus simple sans, mais au final avec zéro activités précises pour les ados, il y avait un club ENFANT mais rien pour les ados super. Mes filles ont vu là un bon moyen de se prendre la tête parce qu’elles s’ennuyaient vraiment trop, et honnetement comme moi aussi je me faisais …… je n’avais pas trop d’argument pour les aider à trouver de quoi faire, piscine intérieure était égale à four vapeur, et le lac bah trop chaud en après-midi, donc j’ai précipité notre retour pour retrouver notre confort dans notre petit appartement tout aussi chaud mais avec notre ami wi-fi.

Je précise qu’il s’agissait de nos premières vacances en 5 ans et que pour le coup l’envie de vacances m’est tout simplement passée. Home sweet home!

Un commentaire sur “Canicule et vacances finies

  1. Nathalie, quel dommage le vilain déroulement de vos vacances, et en plus, ça faisait 5 ans que vous en aviez pas prises. Malgré tout, la consolation comme tu dis si bien, « home sweet home ». C’est crucial de s’y sentir bien car nous y vivons toute notre vie durant. Bonne continuation ! À la prochaine ! Amicalement. Pauline

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :